Communiqué

Rapport – Les infrastructures municipales canadiennes menacées d’une détérioration rapide

Ottawa - Le tiers des infrastructures municipales canadiennes est menacé d’une détérioration rapide, c’est ce que révèle le Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes (BRIC) 2016.

Éclairer l’avenir : Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes 2016 évalue l’état des routes et des ponts, des infrastructures de transport collectif, des bâtiments, des installations de sport et de loisir, ainsi que des infrastructures d’eaux pluviales, d’eaux usées et d’eau potable. Les résultats indiquent qu’une grande partie des infrastructures municipales du Canada sont à un point critique.

Selon les constatations de l’étude, des investissements devront être faits sans tarder dans la réparation et l’entretien des actifs municipaux pour en empêcher la rapide détérioration. Le rapport révèle en outre que les taux de réinvestissement dans les infrastructures municipales canadiennes sont inférieurs aux taux cibles malgré les efforts soutenus des gouvernements municipaux. Si la situation persiste, le coût global de réparation des infrastructures augmentera substantiellement par rapport à ce qu’il serait aujourd’hui.

Le BRIC est le produit d’une collaboration continue amorcée en 2012 entre l'Association canadienne de la construction, l’Association canadienne des travaux publics, la Société canadienne de génie civil et la Fédération canadienne des municipalités. L’édition de 2016 a aussi obtenu le soutien de l’Association canadienne du transport urbain et du Comité fédéral, provincial et territorial du sport, de l'activité physique et des loisirs. L’Association canadienne des parcs et loisirs a également fourni son soutien et ses conseils.

Le questionnaire élaboré pour le BRIC 2016 a recueilli des données plus détaillées sur les inventaires, l’état et la valeur de remplacement des infrastructures que celui de 2012. Par ailleurs, les participants à l’enquête ont répondu à un nombre considérablement plus élevé de questions. Les constatations du rapport se sont donc fondées sur des données améliorées tant au chapitre de la quantité que de la qualité. Par conséquent, les bulletins de 2012 et de 2016 devraient être vus comme deux instantanés pris à des moments différents.

Citations

 « Ce rapport démontre qu’il est possible d’améliorer la qualité de vie des Canadiens, de renforcer l’économie et de faire des économies à long terme.  Ces raisons devraient être suffisantes pour nous inciter à agir dès maintenant. »  - Nick Larson, président du comité de renouvellement des infrastructures de la Société canadienne de génie civil

 « L’enquête nous a montré que nos infrastructures ont grand besoin de réparations.  Elles vieillissent, et nous devons accélérer la cadence de leur renouvellement. Comme le sait tout propriétaire de logement, au-delà d’un certain point de laisser-aller, les coûts de réparations explosent. Nous ne voulons pas attendre jusque-là. »  - Kealy Dedman, président de l’Association canadienne des travaux publics

« C’est pourtant simple. Tout propriétaire sait que s’il néglige les réparations, il devra payer la totale plus tard. Dès qu’une petite fissure apparaît dans la fondation, il la répare. Il n’attend pas que l’eau s’infiltre dans le sous-sol. »  - Michael Atkinson, président de l’Association canadienne de la construction

« En réalité, ce n'est pas comme s'il s'agissait de décider d'investir ou de ne pas investir. C'est plutôt une question de coût et de bonne gestion des infrastructures. Plus nous retardons les réparations, plus la facture sera salée. Le Canada doit penser à l’avenir en réinvestissant dès maintenant dans nos infrastructures. » - Raymond Louie, président de la Fédération canadienne des municipalités

« Même si les gouvernements ont investi davantage dans les transports collectifs dans les dernières décennies, le rapport montre que plus de 40 % des infrastructures du secteur ont besoin d’être remises en état. Nous comptons collaborer avec tous les ordres de gouvernement et les parties prenantes afin de faire réaliser à quel point le renouvellement des infrastructures est essentiel pour maintenir l’assise solide requise pour répondre aux besoins actuels ainsi qu’à la croissance future. » - Patrick Leclerc, président et chef de la direction, Association canadienne du transport urbain

« Presque une installation de sport et de loisir sur deux au Canada a besoin d’une attention immédiate. Ces infrastructures sont au cœur des collectivités canadiennes. Le Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes 2016 montre que le temps presse et qu’il faut agir. » - Dean Gibson, président, Association canadienne des parcs et loisirs